Courriel aux candidats

Publié le: 21 mars 2015

Classé sous: Messages

Email this to someoneShare on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+

Après plusieurs années de folles dépenses, d‘imposition de règlements farfelus (dont le but était visiblement de générer des revenus additionnels pour l’organisation plutôt que de protéger le public), et après plusieurs vagues de départs et de radiations de milliers de membres, l’OIQ semble se diriger timidement et lentement sur la voie de la rémission.

Il s’agit néanmoins d’un processus extrêmement fragile, auquel font obstacle différents lobbys internes et externes, et qui risque de s’ensabler, voire même de s’inverser, à moins que des administrateurs intègres, décidés et habiles ne fassent leur entrée au conseil pour contrebalancer l’influence malsaine de ces lobbys.

Or, le problème qui se pose actuellement aux ingénieurs est de comment identifier les meilleurs candidats pour appuyer les quelques administrateurs qui ont résisté au cours des années noires (très peu nombreux), ainsi que ceux qui sont entrés l’année dernière avec un clair mandat de faire le ménage dans l’organisation (un peu plus nombreux).

En fait, lorsque l’on lit les textes de présentation des candidats en élection à Montréal et à Québec l’on pourrait avoir l’impression qu’ils sont tous très bons, d’autant plus que la plupart se distancent clairement du bilan catastrophique de l’ancien establishment. Par contre, juste un texte de 400 mots et une photo c’est définitivement insuffisant pour pouvoir juger des motivations, des compétences et de la cohérence de chaque candidat.

De plus, une qualité additionnelle en ce temps de flottements, d’hésitations et de pressions psychologiques est aussi nécessaire, et notamment une colonne vertébrale solide doublée d’une volonté inébranlable d’aller jusqu’au bout du redressement.

L’association souhaite donc simplifier la tache à ses membres, et aux ingénieurs en général, en leur donnant les outils pour juger de ces qualités chez les différents candidats.  Pour ce faire, elle a fait parvenir le courriel suivant à tous les candidats le courriel suivant:

 »Cher(e) confrère (consœur),

dans le cadre des élections au conseil d’administration de l’OIQ, l’association souhaite vous offrir une plateforme afin de mieux faire connaître aux ingénieurs votre programme, vos motivations et vos compétences.  Pour ce faire elle vous invite à aider les ingénieurs à mieux vous connaître en répondant aux questions ci-jointes, avant le 26 mars à 16 heures. Nous vous demandons aussi de repondre en moins de 100 mots à la question suivante:

_________________________________________________________(*voir texte plus loin)

Aussitôt que vous aurez redigé vos reponses, nous vous prions de les renvoyer à cette adresse courriel. Elles  seront mises en ligne sur le site de l’association.

En vous remerciant à l’avance pour votre implication et pour accepter de participer à cet exercice démocratique,

Respectueusement

 

Giuseppe Indelicato, ing.

Président directeur général

Association pour la défense des intérêts des ingénieurs du Québec »

 

Les questions posées aux candidats

  • Appuyez-vous sans-réserve les résolutions suivantes qui ont été adoptées a très forte majorité lors de l’assemblée générale extraordinaire de l’OIQ du 6 mai 2014?

Résolution # 1: Règlement sur l’assurance-responsabilité professionnelle

Résolution # 3 : Règlement sur l’assurance-médicaments

Résolution # 4 : Gouvernance améliorée

Résolution # 5 : Transparence à l’OIQ

  • Étant donné que cela fait presque un an que ces résolutions trainent aux dépens de ingénieurs et de la population, quels gestes allez-vous poser dans la pratique au conseil d’administration pour qu’elles soient mises en application aussitôt que possible?

Insister pour qu’un vote sur ces résolutions soit tenu le plus rapidement possible, et revenir à chaque séance du conseil sur le sujet tant que ce ne sera pas fait

Vous opposer à toute technique dilatoire et à toutes pressions indues visant à retarder un vote sur ces résolutions ou à escamoter la question

Les proposer au conseil ou appuyer celui qui les propose

Vous prononcer en faveur en conseil et voter en faveur

  • Quelles seront les propositions que vous ferez en conseil d’administration pour que l’organisation redevienne crédible et respectée auprès du public et des ingénieurs?
  • Quelles seront les propositions que vous ferez en conseil d’administration pour rendre l’organisation plus centrée sur sa mission?
  • Comment allez-vous vous assurer que l’Ordre le budget de l’Ordre demeure équilibré, qu’il n’y ait plus de cotisation supplémentaire et qu’il n’y ait pas d’augmentation de cotisation en termes réels (soit supérieure à l’inflation), au cours de tout votre mandat?
  • Quelles seront les propositions que vous ferez en conseil d’administration pour que les ingénieurs en région soient adéquatement représentés dans l’organisation?
  • Proposerez vous et voterez vous en faveur de mettre en application toutes les résolutions votées au cours des dernières assemblées générales et ignorées par le conseil?
  • Allez vous exiger que les jetons de présence pour les administrateurs soit plafonnés et que les jetons de présence pour la participation à des comités soient abolis ?
  • Quelles seront les propositions de votre cru que vous entendez présenter en conseil d’administration?
  • Quelles ont été vos contributions à l’avancement de la profession jusqu’à maintenant?

 

Question additionnelle « embarassante » posée à chacun des candidats en fonction de son historique (100 mots maximum)

Candidats de Montréal

Paul Chamberland, ing., PMP, MBA

  • L’année dernière vous étiez aussi candidat mais vous n’avez pas été élu. Pour quelles raisons pensez-vous que les membres vous feront davantage confiance cette année?

Yves Chartier, ing.

  • Vous avez été l’un des principaux organisateurs de l’assemblée spéciale du 6 mai 2014 et dans le processus vous avez démontré un sens critique hors du commun. Par contre, êtes vous certain que vous serez capable de tolérer les obligations qui sont présentement imposées aux administrateurs de l’OIQ, dont la discrétion en public et la collégialité à toute épreuve ?

Mathieu Cléroux, ing., CAPM

  • L’année dernière vous étiez aussi candidat mais vous n’avez pas été élu. Pour quelles raisons pensez-vous que les membres vous feront davantage confiance cette année?

Roger Dufresne, ing., MBA

  • L’année dernière vous étiez aussi candidat mais vous n’avez pas été élu. Pour quelles raisons pensez-vous que les membres vous feront davantage confiance cette année?

Pascale Lapointe, ing., MBA, PMP, Adm.A

  • Vous êtes candidate pour la première fois, et votre volonté de servir vous fait honneur. Par contre, êtes vous certaine que vous serez en mesure de résister efficacement aux pressions des lobbys internes et externes qui s’opposent aux changements nécessaires pour que l’Ordre redevienne crédible, efficace et apprécié de ses membres ?

Sophie Larivière-Mantha, ing., MBA

  • Vous êtes candidate pour la première fois, et votre volonté de servir vous fait honneur. Par contre, êtes vous certaine que vous serez en mesure de résister efficacement aux pressions des lobbys internes et externes qui s’opposent aux changements nécessaires pour que l’Ordre redevienne crédible, efficace et apprécié de ses membres ?

Joël Tessier, ing.

  • Vous êtes candidat pour la première fois, et votre volonté de servir vous fait honneur. Par contre, êtes vous certain que vous serez en mesure de résister efficacement aux pressions des lobbys internes et externes qui s’ opposent aux changements nécessaires pour que l’OIQ redevienne crédible, efficace et apprécié de ses membres ? 

Sid Zerbo, ing., FIC

  • Vous faisiez partie du conseil d’administration du temps où plusieurs décisions controversées ont été prises. Est-ce que vous vous y êtes opposé ? De quelle façon, et avec quels résultats?

 

Candidats de Québec

Paul-Émile Barbeau, ing.

  • Vous avez une longue expérience et votre volonté de vous impliquer pour corriger une situation inacceptable vous fait honneur.  Pouvez-vous exprimer vos préoccupations particulières par rapport à ce qui est dans l’intérêt du public et de toute la profession ?

Martin-Benoît Gagnon, Phys. ing. 

  • L’année dernière vous étiez aussi candidat mais vous n’avez pas été élu. Pour quelles raisons pensez-vous que les membres vous feront davantage confiance cette année?

Sylvie Girard, ing.

  • Au cours des derniers mois vous avez démontré un sens critique hors du commun dans les médias sociaux. Par contre, êtes vous certaine que vous serez capable de tolérer les obligations qui sont présentement imposées aux administrateurs de l’OIQ, dont la discrétion en public et la collégialité à toute épreuve ?

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+

Comments are closed.