Formations en salle en tours de refroidissement à l’eau (TRE)

Tous les membres de l’association peuvent s’inscrire aux cours sur les tours de refroidissement à l’eau dispensé par l’entreprise Magnus à un prix escompté de 15%.

La formation

La formation vise à appuyer les personnes impliquées de près ou de loin dans leurs activités professionnelles dans le domaine des programmes d’entretien des tours de refroidissement à l’eau (TRE) et dans l’application de la réglementation de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) sur ce sujet. Elle comporte cinq (5) modules indépendants d’une durée de quatre (4) heures chaque offerts aux membres de l’association au prix de 187.50 $ plus taxes chaque:

Admissibilité au règlement sur la formation continue de l’Ordre des ingénieurs du Québec

Dépendamment de vos activités professionnelles, cette formation pourrait ne pas satisfaire le Règlement sur la formation continue de l’OIQ. Pour vous aider à l’interpréter l’association a rédigé un texte là-dessus.

Lieu de la formation

Les cinq modules de formation auront tous lieu dans les locaux de Magnus au:

1271 Ampère, Boucherville QC, J4B 5Z5 Canada

Les formateurs

  • Pierre Hiernaux, membre de l’Ordre des chimistes du Québec, occupe le poste de Directeur technique du groupe de gestion des eaux de Magnus.Il encadre le développement de nouveaux produits et les projets de recherche et développement. Il dirige également les laboratoires d’analyse dont un laboratoire accrédité ISO/CEI 17025 pour les analyses de légionelles.Titulaire d’un doctorat en chimie et microbiologie de l’eau de l’Université de Poitiers (France), pendant lequel il a étudié les phénomènes d’adhésion bactérienne et de formation de biofilms dans les réseaux d’eau, Pierre Hiernaux s’implique dans les activités de gestion du risque lié aux légionelles depuis près de 10 ans. Il a mis en place une méthode innovante d’analyse de Legionella par qPCR ainsi qu’un programme complet de prise en charge du risque sanitaire et de sécurisation des systèmes de refroidissement et des réseaux d’eau domestiques. En tant que spécialiste en minimisation du risque de légionellose, il vérifie les programmes de traitement des tours de refroidissement et s’assure de leur conformité avec la réglementation de la Régie du Bâtiment du Québec.
  • Jacques Murray, Vice-président, applications & technologies chez Magnus, possède une expérience de plus de 43 ans dans le domaine du traitement de l’eau pour les systèmes de transfert d’énergie, comprenant les réseaux utilisés en CVAC et les procédés industriels. Il est par cette occasion spécialiste en minimisation de risque de légionellose.Technologue professionnel en assainissement de l’eau et de l’air, M. Murray est le premier québécois à avoir obtenu une certification CWT (Certified Water Technologist) remise par l’association nord-américaine de l’AWT. Il a fait sa marque de spécialiste en traitement de l’eau, en agissant à titre de consultant sur les sites d’application, de formateur agréé en industrie et de conseiller technique au sein de l’entreprise. Ses responsabilités comprennent le support aux clients externes et internes, incluant la formation du personnel technique, la validation des programmes de traitement et la mesure de performance des programmes appliqués. Conférencier au sein de plusieurs organisations et associations professionnelles reconnues dans le domaine de l’énergie, Il est aussi auteur d’un manuel de référence pour le traitement de l’eau des générateurs de vapeur, de même que de plusieurs communications qui ont parues dans diverses publications techniques concernant la conception et l’entretien des systèmes hydriques.

Méthodes pédagogiques

Pour chacun des modules, la formation sera fournie par l’entremise de présentations d’une durée équivalente à une demie-journée.

Ces formations porteront, notamment, sur des notions applicables de chimie ainsi que sur des notions particulières de microbiologie auxquelles pourront s’ajouter des informations complémentaires en ce qui a trait à l’hydraulique des TRE et à la corrosion des matériaux.

Afin de susciter la participation active et de favoriser une interaction constructive entre les personnes formées, la formation comprendra des visites de laboratoires et d’une tour de refroidissement pilote, des études de cas, des discussions de groupe, etc., approches qui permettront aux participants de faire état de leur expertise et des expériences déjà vécues tout en validant les connaissances acquises en vue de leur application dans leurs activités professionnelles de terrain.

Évaluation des connaissances acquises

Chaque module sera suivi d’un examen à compléter sur place par les participants afin de mesurer l’atteinte des compétences et des objectifs de formation. Les évaluations seront uniquement sur une base individuelle pour mesurer l’atteinte des objectifs en regard de la reconnaissance décernée à l’ingénieur en fin de formation.

Une attestation sera remise pour chaque module complété où les connaissances acquises ont été démontrées satisfaisantes. De plus, une certification sera attribuée à l’ingénieur ayant assisté à la formation au complet (5 modules) et ayant démontré qu’il a acquis les connaissances et atteint les compétences visées par la formation.

Modalités de participation à la formation

Tout ingénieur inscrit à une formation devra assister de façon complète à tout module auquel il est dûment inscrit pour pouvoir recevoir la reconnaissance correspondante pour sa formation.

De plus et dans un souci d’efficacité pédagogique, les personnes formées devront participer à la formation sans utiliser d’ordinateur personnel branché à internet ni de téléphone intelligent, afin de permettre un déroulement harmonieux qui respectera la durée des périodes consacrées à la formation, sans interférence en cours de présentation. Des pauses seront prévues à l’horaire pour procéder, au besoin, à des liens avec l’extérieur du local de formation.

Matériel didactique

Un manuel de formation sera également délivré à chaque participant au début de chaque module.

 

 

 

 

Comments are closed.