Inspection professionnelle: Un cours concurrent à celui de l’association ?

Publié le: 7 mars 2015

Classé sous: Messages

Email this to someoneShare on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+

Il semblerait que les permanents de l’OIQ qui s’occupent de l’inspection professionnelle aient été pris de court par l’initiative de l’association d’offrir à ses membres des cours gratuits sur l’inspection professionnelle.

Après la surprise initiale, ils ont commencé à réagir en devenant plus loquaces sur le sujet, voire même en offrant un cours sur le sujet pour la première fois. C’est une excellente nouvelle, car, peu importe qui répand l’information sur un sujet jusqu’à aujourd’hui assez obscur, cela prouve que les gestes posés par l’association commencent à porter fruit.

En regardant plus attentivement le descriptif du cours appelé  »l’inspection professionnelle démystifiée », l’on remarque les éléments suivants:

  • Il est pour l’instant réservé aux ingénieurs de  l’Estrie,
  • L’OIQ reconnait deux heures de formation aux participants,
  • Son coût est relativement élevé (132,22  $ avec les taxes, soit environ 60 $ par heure de cours),
  • Il est dispensé par un inspecteur,
  • Il ne comporte pas de suivi au cas ou vous deviez faire l’objet d’une inspection, pour des raisons évidentes.

Par opposition, le cours offert par l’association :

  • Est pour l’instant offert seulement à Montréal, mais pourrait être dispensé dans d’autres villes du Québec si la taille du groupe le justifie.
  • Normalement les heures de cours devraient être reconnues par l’OIQ, mais l’association ne peut bien évidemment donner de garanties là-dessus,
  • Est gratuit pour les membres de l’association (l’inscription annuelle est de 65 $, mais cela inclut beaucoup d’autres avantages),
  • A été développé avec l’aide d’anciens inspecteurs,
  • Un accompagnement est offert au cas où vous deviez effectivement faire l’objet d’une inspection.

Au delà de ces différences évidentes, le  »focus » est en toute vraisemblance très différent : Sans rentrer dans les détails, si vous aviez à confier le préparation de votre rapport d’impôts au Ministère du Revenu ou à votre fiscaliste, à qui feriez vous davantage confiance ?

 

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+

Comments are closed.