La formation continue, quelle angoisse…

Publié le: 15 décembre 2016

Classé sous: Formation

Email this to someoneShare on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+

formationsPeu importe que l’on soit d’accord ou non avec l’obligation et avec les critères d’admissibilité de la formation de l’Ordre des ingénieurs, si l’on veut s’inscrire encore à l’OIQ pour l’année 2017-2018, sans risquer de se faire radier du tableau ensuite, il faut pouvoir démontrer que l’on a satisfait à cette exigence.

La date limite arrive rapidement

Le 30 mars 2017 est la date limite pour faire les 30 heures de formation continue au cours de la période de référence 2015-2017.

Le règlement

Heureusement le règlement sur la formation continue obligatoire des ingénieurs ne prévoit pas de liste de cours approuvés, ni de liste d’institutions de formation approuvées, mais prévoit néanmoins trois (3) critères d’admissibilité, et l’Ordre se réserve le droit de refuser des heures de formation qu’il jugerait non-conformes. Pour davantage de détails sur tous les tenants et aboutissants du règlement et les critères l’association a spécifiquement rédigé un texte explicatif que tout le monde peut consulter.

Le marché de la formation de niveau universitaire en salle

Il n’y a qu’à consulter la liste de cours offerts par l’Ordre des Ingénieurs, par les universités québecoises, par d’autres organisations spécialisées comme Technologia, ReseauIQ ou CIPE pour constater que les cours en salle sont très dispendieux. On parle souvent de plusieurs centaines de dollars pour une journée de formation. Pourquoi ?

  • Les universités sont sous forte pression financière depuis de nombreuses années car elles ne peuvent pas augmenter de façon significative les montants demandés aux étudiants réguliers alors que les montants versés par le gouvernement ne suivent pas l’augmentation des coûts. Dans ces conditions elles souhaitent générer le plus de profits que possible à même des cours donnés aux adultes, dont les prix ne sont pas réglementés.
  • Les autres institutions spécialisées sont soit des entreprises privées soit des  »fausses OSBL ». Peu importe comment elles font leur marketing, elles n’ont pas pour mission d’aider vraiment les ingénieurs, leur raison d’être étant de générer autant d’argent que possible pour elles mêmes. Il n’y a rien de mal à ça, mais il faut en être conscient.
  • L’OIQ est en même temps l’organisme de régulation et un fournisseur de la formation continue. Il se trouve donc dans l’enviable situation, crée par lui-même, de pouvoir garantir que les cours donnés par ses soins seront immanquablement approuvés. Dans ces conditions, et au delà de toute considération de solidarité dans la profession, le seul facteur limitatif aux prix demandés est le montant chargé pour des cours équivalents par des institutions à la réputation au-dessus de tout soupçon.

Les alternatives

Heureusement il existe d’autres alternatives aux cours en salle mentionnés ci-haut. Ces cours sont certainement aussi valables, sinon plus, autant en termes d’utilité que de qualité, tout en étant considérablement moins coûteux.

  • La formation en ligne disponible sur des grandes plateformes regroupant les cours de grandes universités nord-américaines et/ou européennes. Voir la page sur les formations en ligne (MOOC) sur ce même site. Cette page sera d’ailleurs révisée sous peu pour la mettre à jour par rapport aux évolutions de deux dernières années.
  • La formation de soir en salle subventionnée dispensée par certains CEGEPs. Certaines de ces formations sont vraiment peu chères (2-3$ de l’heure généralement à raison de 3 heures par semaine), car le gouvernement du Québec les subventionne. Par contre, elles sont souvent limitées à l’informatique de gestion (bien que parfois quelques cours de base dans certains domaines du génie traditionnel sont parfois disponibles), et s’échelonnent sur tout in trimestre. Dans plusieurs cas aucun certificat d’assistance n’est livré: il faut donc réussir les examens pour obtenir une reconnaissance quelconque. Entre les institutions publiques non-universitaires qui offrent des formations intéressantes pour les ingénieurs il y a lieu de mentionner le Collège de St-Laurent, le Collège Ahunstic, et le CEGEP de Sherbrooke. Par ailleurs, en fonction de là où on habite on peut consulter le site de la fédération des CEGEPs pour déterminer les cours du soir pour adultes offerts dans votre région.

L’association peut vous aider aussi

Depuis quelque temps l’association offre gratuitement à ses membres un cours en ligne de préparation à l’inspection professionnelle. Ce cours, d’une durée de 1h30, est manifestement très pertinent pour la pratique de l’ingénieur et un certificat est envoyé à tous ceux qui le complètent. À date l’OIQ ne s’est pas prononcé sur son admissibilité, mais il serait très ironique qu’il refuse d’admettre un cours qui vise justement à diffuser de l’information sur les bonnes pratiques ainsi que sur son fonctionnement interne !

Par ailleurs, depuis quelques semaines l’association travaille aussi avec des formateurs professionnels (ingénieurs et non) pour offrir des cours pertinents, abordables et de qualité. Le premier dans cette lignée est le cours est intitul:

 »Utilisation de Linkedin pour développer les affaires »

qui sera dispensé par Madame Fabienne Fayad, ing. le mardi 10 janvier 2017 à Montréal. D’une durée de trois (3) heures le prix de ce cours est de 150$ mais ne coûte que 67.90$ aux membres de l’association qui s’inscrivent avant le 31 décembre 2016 et se prévalent du code de promotion de 30% qu’ils peuvent obtenir en envoyant un courriel à cet effet à info@asso-ing.ca. Pour avoir un avant-goût des sujets traités vous pouvez lire l’article que Fabienne a écrit sur le sujet sur le site de l’association.

Enfin un cours d’une journée de huit (8) heures sur les matières dangereuses sera dispensé par Brigitte Charpentier, chimiste à la mi-février, et ce encore à un prix défiant toute concurrence. Pour avoir un avant-goût des sujets traités vous pouvez lire l’article que Brigitte a écrit sur le sujet sur le site de l’association. Vous aurez les détails sous peu.

D’autres cours devraient être annoncés en janvier 2017.

Vous aussi pouvez aider vos collègues par le biais de l’association

L’association a pour politique de parrainer juste des cours pertinents et de qualité, offerts à prix très intéressant. Elle ne retire aucun avantage financier des cours qu’elle parraine autre que les frais d’inscription comme membre de ceux qui se prévalent du code de promotion (s’ils ne sont pas déjà membres).

Si des membres de l’association, ou des ingénieurs souhaitant le devenir, ont une formation à proposeridéalement avant le 30 mars 2017, ils sont invités à entrer en contact avec l’association au info@asso-ing.ca , afin de déterminer si une collaboration est souhaitable.

Les formations peuvent être sous forme de cours en ligne, webinaire ou cours en salle. Pour ce qui est de la logistique elle demeure de la responsabilité des formateurs, mais l’association dispose déjà de la plateforme vidéo pour pouvoir mettre des cours en ligne s’il y a lieu.

 

 

 

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+

Laisser un commentaire