Pourquoi la formation continue est-elle règlementée pour les ingénieurs?

Publié le: 16 octobre 2014

Classé sous: Formation

Email this to someoneShare on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+
Sylvie Girard

Par Sylvie Girard, ing.

Introduction

Depuis 2011, notre ordre professionnel nous impose des critères de forme pour la formation continue par l’application du Règlement sur la formation continue obligatoire des ingénieurs. En fait, la formation continue a toujours été obligatoire pour les ingénieurs, afin de maintenir ou acquérir les connaissances et les compétences requises pour leur travail d’ingénieur. Cette obligation était et est toujours prévue dans le code de déontologie (voir les articles 2.04 et 3.01.01). Depuis le début de l’application de ce règlement, en 2011, quelques évènements révélateurs d’un malaise ont ponctué cette application.

Perte de membres = perte de revenu pour l’OIQ = augmentation de la cotisation

Le 31 mars 2013, 1600 ingénieurs n’ont pas renouvelé leur adhésion directement à cause de l’exigence règlementaire de formation continue. Le respect de cette obligation étant facultative pour les ingénieurs retraités, le nombre de membres ayant ce statut a doublé. Dans les semaines qui ont suivi, 1065 ingénieurs ont été radiés en lien avec le non-respect du règlement sur la formation continue. Les conséquences de ces pertes de membres sont expliquées dans la discussion démarrée par le modérateur de l’OIQ sur le forum Linkedin de l’OIQ ,datée du 14 juin 2013.

En extrait : « (OIQ) – Administrateur du groupe
Nous comprenons que plusieurs membres aient le sentiment d’avoir à payer les pots cassés par les agissements d’une minorité. Ce n’est pourtant pas la raison pour laquelle le Conseil d’administration de l’Ordre proposait une mise à niveau de la cotisation 2014-2015. Comme nous l’avons dit plusieurs fois, la majeure partie de la mise à niveau proposée était reliée à une baisse du nombre de membres attribuable à plusieurs raisons. Cette baisse devrait se stabiliser en 2014-2015 (environ 57 000 membres) mais l’Ordre ne prévoit pas revenir au sommet qu’il a atteint en 2012-2013 (plus de 63 000). Le niveau de cotisation devra tenir compte de cette situation indéniable. »

Quel était le problème au départ avec la formation continue?

Suivant la fin de la première période de formation, l’OIQ détermine que les ingénieurs ont effectué près du double d’heures de formation continue requises. Donc, en lien avec les départs et les radiations, le règlement a simplement permis à l’OIQ de se départir de l’adhésion d’environ 4% d’ingénieurs qui ont fait moins de 30 heures de formation répondant aux critères de forme du règlement durant la période de référence. Cela ne veut pas dire que ces ingénieurs ne faisaient pas du tout de formation, ni qu’ils représentaient un danger pour le public.

Pourquoi assouplir le règlement?

En mars 2014, malgré la facilité avec laquelle les ingénieurs ont rencontré les exigences du règlement sur la formation continue, l’OIQ modifie le règlement pour assouplir certaines exigences. En juillet 2014 l’OIQ nous annonce que 98% des ingénieurs se sont déjà conformés au règlement, alors qu’il reste encore un peu plus de 8 mois à la période.

Peut-être était-ce pour bien faire?

La formation continue a toujours été très importante pour le développement professionnel d’un ingénieur, avec ou sans règlement. Il aura fallu que l’OIQ impose un règlement sur la formation continue pour déterminer, hors de tout doute et grâce à des statistiques internes à l’OIQ, que les ingénieurs font suffisamment de formation continue, selon les critères règlementaires de l’OIQ.
La mise en place du règlement a définitivement manqué de tact. Le règlement est là pour rester mais il n’est pas trop tard pour réparer les pots cassés. La proposition 2 de l’assemblée générale extraordinaire qui a eu lieu le 6 mai 2014 ne demandait pas d’annuler le règlement mais de le suspendre. Cette proposition a été adoptée à plus de 80%. Nous sommes toujours en attente d’un suivi favorable à cette proposition (http://bit.ly/1rlKwUt).

Conclusion

Les « assouplissements » déjà effectués au règlement par l’OIQ montrent qu’il est possible de le faire évoluer vers un contenu moins contraignant pour la forme et plus adapté à la réalité de la pratique de l’ingénierie.

 

 

Vous pouvez contacter l’auteur de l’ article à l’adresse suivante   sgirard00@yahoo.ca

Email this to someoneShare on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+

One Response to Pourquoi la formation continue est-elle règlementée pour les ingénieurs?

  1. Sylvie Girard Sylvie Girard dit :

    En complément à l’article, voici un lien vers des informations pertinentes publiées par l’Ordre des ingénieurs dans un billet récent du début novembre 2014: http://blogue.oiq.qc.ca/formation/formation-continue-approche-souple-maintien-competences/#more-672;

    Ainsi que le lien vers la revue PLAN auquel réfère ce billet: http://bit.ly/1EdQquC;

    Pour ceux qui sont membres du forum de l’oiq sur linkedin, voici le lien vers la discussion démarrée par OIQ à ce sujet: https://www.linkedin.com/groupItem?view=&gid=1876110&type=member&item=5935849765580337156&trk=groups_most_recent-0-b-ttl&goback=%2Egmr_1876110;

    Au plaisir de lire vos commentaires sur le sujet,
    Sylvie Girard.

Laisser un commentaire